Logo Hebdo des Notes

Abonné



Identifiants perdus ?
message

Union Nationale Culture et Bibliothèques Pour Tous
Union Nationale Culture
et Bibliothèques Pour Tous

18 bis rue Violet, 75015 Paris
Tel : 01 58 01 10 20
Fax : 01 58 01 10 21

Ivan MACAUX
Ivan MACAUX

QUESTIONS À

Quel est votre parcours ?

J’ai 29 ans, je suis un ancien khâgneux reconverti dans le journalisme. J’ai été critique de cinéma, notamment pour l’hebdomadaire La Vie, avant de rejoindre la télévision en tant que reporter, d’abord au JT de France2, désormais à Canal +. Il Babbo est mon premier roman.

Comment vous est venu l’inspiration de ce premier roman ?

Quand j’étais gamin, on m’a souvent dit que mon père était « un personnage de roman ». Arrivé à l’âge adulte, j’ai voulu vérifier si la légende familiale disait vrai. Pendant des années, j’ai noté des souvenirs qui me revenaient de sa vie de peur de les oublier. Sur des bouts de papier, des feuilles volantes, des tickets de métro ou de train. Une arrestation par le KGB, une cargaison de lingots d’or, une mallette de faux billets sous mon lit d’enfant,…Je les collais ensuite dans un grand cahier. AU final, 70 pages de notes se sont retrouvées ainsi compilées, sans vraiment que je m’en aperçoive. J’ai ensuite travaillé sans m’arrêter, enfermé du matin au soir. Le manuscrit est né en moins de trois mois.

Faites-vous un lien entre votre connaissance du cinéma, votre travail de reporter et votre écriture ?

Sans doute, on peut voir dans mon écriture un style assez journalistique, des phrases courtes, beaucoup de nominales, etc. Ce style haché était voulu, mais pas tellement pour faire un clin d’oeil à mon métier. Je voulais qu’on sente le côté « road book » de ce manuscrit, des « choses vues » notées en hâte dans un calepin. Je voulais aussi retranscrire l’urgence des sentiments de cet adolescent.

Quant au cinéma, il est toujours présent dans mon esprit de façon diffuse quand j’écris. Je pense beaucoup en termes de « séquences », de « travelling », de « contre-champ », de « caméra libre ». Déformation professionnelle, c’est certain.

Avez-vous un second roman en route ?

Oui, je travaille sur un nouveau manuscrit. C’est un conte philosophique qui se passe en Chine.

Et voyez-vous cela comme une épreuve ?

Au contraire, c’est l’écriture de ce premier roman qui en a été une. Pour le second, je veux travailler différemment, et plus sereinement.. Choisir un sujet moins personnel et prendre plus de temps pour écrire, sans urgence. Je ne me mets aucune pression pour le moment. Mais elle arrivera d’elle-même bien assez vite, je ne me fais pas d’illusions !

Propos recueillis par Claire Geoffroy


Liste des analyses des oeuvres de l'auteur : Ivan MACAUX

Il Babbo

Il Babbo
MACAUX Ivan
ISBN : 978-2-234-07416-3
Adultes > Fiction > Romans français

Babbo (« papa » en Italien), c’est ainsi que le narrateur nomme son père, cet homme charmeur, interlope peut-être, trop souvent lointain, et...